Grille AGGIR – degrés d’autonomie

La grille AGGIR (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources) sert à évaluer le degré de dépendance d’une personne âgée. Elle classe la perte d’autonomie des personnes âgées en six niveaux, les GIR. C’est le référentiel qui est utilisé pour l’attribution de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA)

GIR 1 à GIR 4

Seuls les quatre premiers GIR ouvrent droit à l’APA, que les bénéficiaires se trouvent à domicile ou en établissement (maison de retraite, maison de convalescence etc.).

GIR 5 et GIR 6

Les GIR 5 et 6 n’ouvrent pas droit à l’APA. Néanmoins, les personnes âgées classées en GIR 5 et 6 peuvent éventuellement prétendre au versement des prestations d’aide ménagère servies par leur régime de retraite ou par l’aide sociale départementale.

Grille AGGIR

GIR 1 Personnes âgées confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions mentales sont gravement altérées et pour qui la présence continue d’intervenants est indispensable

GIR 2 Personnes âgées confinées au lit ou au fauteuil, dont les fonctions intellectuelles ne sont pas totalement altérées et dont l’état exige une prise en charge pour la plupart des activités de la vie courante. Ce groupe inclut aussi les personnes âgées dont les fonctions mentales sont altérées, mais qui ont conservé leurs capacités de se déplacer.

GIR 3 Personnes âgées ayant conservé leur autonomie mentale, partiellement leur autonomie locomotrice, mais qui ont besoin quotidiennement et plusieurs fois par jour d’être aidées pour leur autonomie corporelle.

GIR 4 Personnes âgées n’assumant pas seules leurs transferts (se lever, se coucher…) mais qui, une fois levées, peuvent se déplacer à l’intérieur de leur logement. Elles doivent parfois être aidées pour la toilette et pour s’habiller.

GIR 5 Personnes âgées ayant seulement besoin d’une aide ponctuelle pour la toilette, la préparation des repas et le ménage.

GIR 6 Personnes âgées n’ayant pas perdu leur autonomie pour les actes essentiels de la vie courante.